dimanche 6 juin 2010

Conférence D8 - Pour Steve Ballmer, "l’iPad est un PC"

Lors d’une interview à la conférence D8, Steve Ballmer a donné son sentiment sur les nouveautés de l’informatique qui pourraient remettre en cause l’hégémonie de Microsoft.

La valse des grands acteurs continue à la conférence D8. Après Steve Jobs le 2 juin, c'est au tour du président de Microsoft, Steve Ballmer, de présenter sa vision et ses projets sur les terrains du cloud, des OS, du mobile, des tablettes et de la recherche sur Internet. Autant de domaines où la firme de Redmond est aujourd'hui en compétition acharnée. Synthèse.

« Des clients intelligents » pour le cloud

L'effervescence autour du cloud computing ne doit pas faire oublier l'importance du terminal. « Ce sont des nuages intelligents qui parlent à des clients intelligents [...] La tendance aujourd'hui est d'obtenir des clients plus intelligents et non des clients plus fins ». Les terminaux auront donc toujours besoin de capacités minimales en stockage et puissance.

Même si Microsoft est un acteur majeur de l'informatique traditionnelle, il voit bien son avenir dans le cloud, notamment avec Office Web Apps. « Nous passons d'un monde qui était bon pour nous à un monde qui est potentiellement meilleur pour nous. » Méthode coué ?

lire la suite sur ZDNet

Posté par seblinux89 à 18:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


mardi 18 mai 2010

Violation de brevets : Microsoft verse 200 millions de dollars à VirnetX

VirnetX poursuivait Microsoft pour l'usage de ses technologies VPN dans différentes versions de Windows, Office et d'autres services. L'accord amiable met fin aux procédures en cours.

Sale temps pour Microsoft au chapitre des affaires de brevets. Poursuivi par VirnetX et déjà condamné une première fois, la firme de Redmond a préféré transiger. Microsoft a annoncé hier qu'il allait verser 200 millions de dollars à VirnetX pour stopper les procédures en cours et souscrire un accord de licence.

Microsoft condamné une première fois

En février dernier, cette société californienne déposait plainte pour l'usage non sollicité de deux de ses brevets liés aux technologies VPN (virtual private network) dans Windows XP et Vista, Windows Server 2003, Live Communications Server, Windows Messenger, Office Communicator et Office 2003. Elle avait obtenu rapidement gain de cause : la justice condamnant en mars Microsoft à verser 106 millions de dollars.

Mais VirnetX a ensuite ouvert un second front judiciaire en étendant la plainte à Windows 7 et Windows Server 2008. Comble de malchance pour Microsoft, ces deux procès se sont tenus au Texas sous la houlette du même juge qui a déjà condamné l'éditeur américain à 290 millions de dollars pour la violation des brevets liés XML détenus par i4i.

On comprend pourquoi Microsoft a estimé qu'il valait mieux ne pas insister dans l'affaire VirnetX. (Eureka Presse)

Source ZDNet

Posté par seblinux89 à 13:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

mardi 13 avril 2010

Windows 7 : six mois après, le SP1 en ligne de mire

Microsoft s'apprête à fêter les six mois de Windows 7. Lancé au mois  d'octobre 2009, le système d'exploitation affiche un premier bilan très  positif. Il a déjà ravi 10 % du marché des postes de travail dans le  monde, selon des chiffres de StatCounter Global Stats.

Une  croissance très rapide qui laisse loin derrière Vista, le mal-aimé. Rien  que sur le marché des entreprises, d'ordinaire très frileux, Windows 7  affiche un rythme d'adoption deux fois supérieur à celui de XP et trois fois plus rapide que celui de Windows Vista.

Source O1net

Posté par seblinux89 à 13:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

jeudi 8 avril 2010

Six mois après la sortie de Windows 7, Microsoft revendique un succès

Avec 2,3 millions de licences en volume écoulées, 1,5 million de PC sous Windows 7 vendus en France aux entreprises et une adoption supérieure à celle d’XP et Vista, Microsoft est satisfait. Les discours lénifiants ne doivent toutefois pas faire oublier la complexité d’une migration.

A l'occasion d'une conférence organisée le 8 avril dans son siège d'Issy-les-Moulineaux, Microsoft a présenté un premier bilan français de Windows 7. Après les précautions d'usage avant la sortie (Microsoft s'était montré hâbleur sur Vista), l'éditeur se permet désormais d'afficher sa satisfaction.

Pour revendiquer un succès, Microsoft a dégainé des chiffres. En France, Windows 7 représente 14% des PC connectés à Internet (sur un total d'environ 40 millions de machines) et 10% des postes de travail (source : StatCounter de mars 2010).

Source ZDNet

Posté par seblinux89 à 22:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 22 février 2010

Ballot Screen Windows : Microsoft le propose en test cette semaine

Microsoft a confirmé que l’écran multi-choix permettant aux utilisateurs de Windows de choisir leur navigateur Internet serait disponible en test dans le courant de la semaine, avant son lancement officiel le 1er mars.

La mise en service de l'écran multi-choix ou « ballot screen » dans Windows est imminente. Microsoft a confirmé qu'il mettrait cet outil à disposition des usagers de Windows XP, Vista et Seven dès le 1er mars, en avance sur le planning fixé par l'Union européenne.

Mais dès cette semaine, un test grandeur nature sera proposé en Angleterre, en Belgique ainsi qu'en France. Les volontaires pourront aller télécharger l'écran multi-choix depuis le site Windows Update.

Douze navigateurs proposés

S'ils utilisent Internet Explorer par défaut, l'écran s'ouvrira sur une page expliquant ce qu'est un navigateur Internet, puis les invitera ensuite à en choisir un parmi les 12 proposés. Les 5 navigateurs les plus populaires (Chrome, Firefox, Internet Explorer, Opera et Safari) apparaissent en premier de façon aléatoire, conformément à la demande de la Commission européenne. Les autres (AOL, Maxthon, K-Meleon, Flock, Avant, Sleipnir et Slim) suivent de la même manière.

La liste devrait être mise à jour tous les 6 mois. Le logo ainsi que le texte descriptif de chaque navigateur est fourni par son éditeur.

Trois options sont proposées à l'usager : cliquer sur le bouton "Installer", "En savoir plus" ou "Sélectionner ultérieurement" de sorte que l'écran multi-choix se représentera lors du prochain démarrage de Windows. Un raccourci sera également créé sur le Bureau. Les utilisateurs qui préfèreront garder Internet Explorer seront invités à passer à la version 8. (Eureka Presse)

Source ZDNet

Posté par seblinux89 à 13:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,


mercredi 10 février 2010

Patch Day : 26 failles corrigées mais Internet Explorer est oublié

Pas de rustine pour la faille importante découverte il y a quelques jours dans Internet Explorer 6,7 et 8.

Comme prévu, le patch day de février est chargé chez Microsoft. L'éditeur vient de mettre en ligne 13 bulletins dont 5 critiques corrigeant 26 vulnérabilités. Onze concerneront le système d'exploitation Windows et 2, la suite bureautique Office.

Cinq de ces bulletins concernent Windows. Elles permettent l'exécution de code à distance par un pirate. On retiendra la correction d'une faille critique dans  DirectShow, impactant tous les Windows. Un fichier .avi spécialement conçu permet d'exploiter cette vulnérabilité.

Hors cycle ?

On retiendra également quatre failles liées à la gestion du protocole TCP-IP dans Windows. Elles permettent l'exécution de code à distance si des paquets spécialement conçus étaient envoyés à un ordinateur sur lequel IPv6 est activé.

Toujours dans Windows, une faille peut permettre l'exécution de code à distance si un utilisateur affiche une page Web spécialement conçue à travers un contrôle ActiveX à l'aide d'Internet Explorer.

Les deux bulletins pour Office corrigent des vulnérabilités classées importantes (Office XP Service Pack 3 et Office 2003 Service Pack 3) pouvant permettre l'exécution de code à distance.

Par contre, Microsoft n'a pas corrigé la vulnérabilité dans Internet Explorer rendue publique par ses soins le 3 février dernier.  Cette vulnérabilité touche les versions 6, 7, et 8 d'Internet Explorer, sous Windows XP. Windows Vista et Windows 7 sont immunisés grâce à leur mode protégé qui est activé par défaut.

Doit-on alors attendre un patch hors cycle ?

Source ZDNet

Posté par seblinux89 à 19:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

dimanche 31 janvier 2010

Faille Internet Explorer : le navigateur de Microsoft perd du terrain en Allemagne et en France

Une minorité d'internautes semble avoir suivi les recommandations des autorités françaises et allemandes, après la découverte d'une faille dans Internet Explorer. Selon l'institut AT Internet, ils ont délaissé le navigateur de Microsoft au profit de Firefox.

Internet Explorer subit-il déjà les conséquences des mises en garde faites en France par le Certa, et en Allemagne par le BSI, après le piratage de Google ? Oui affirme AT Internet Institute, spécialiste de l'analyse d'audiences sur le Web, qui a étudié l'évolution de la part de marché du navigateur de Microsoft dans la semaine qui a suivi ces annonces (18-22 janvier).

En Allemagne, Internet Explorer a perdu 2,7 points de part de visites, tandis que dans le même temps Firefox gagnait 2,1 points. En France, l'impact est un peu moindre avec un recul estimé à 0,7 point et un gain équivalent pour le navigateur Mozilla. Ces estimations se basent sur le nombre de visites effectuées dans le pays sur des sites référencés par AT Internet.

L'institut précise que ces chiffres ont été mesurés indépendamment des tendances courantes qui révèlent déjà une perte de terrain d'Internet Explorer. Dans son baromètre de décembre 2009 établi sur six mois (voir le graphique), AT Institute constatait qu'Internet Explorer était passé sous la barre des 60% de part de visites. (Eureka Presse)

Source ZDNet

Posté par seblinux89 à 18:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

jeudi 21 janvier 2010

Microsoft : un bulletin d'information sur une faille de 17 ans

Petite polémique autour d’une faille sur laquelle Microsoft vient de communiquer. Le trait particulier de cette faille est qu’elle a un âge plutôt vénérable : 17 ans. Pourquoi en parler maintenant ? Parce que tous les Windows 32 bits actuellement supportés sont touchés par la faille.

Remontons un peu dans le temps. En 1993 sort la toute première version de Windows NT, estampillée 3.1. Comme on le sait, le plus gros changement de Windows NT est qu’il utilise un noyau 100 % 32 bits. Cet état de fait ne change pas avec les évolutions importantes qui ont suivi, comme NT 4, 2000 jusqu’à Windows 7 aujourd’hui. La compatibilité 16 bits n’était plus native dans le système et passait par Virtual DOS Machine, ou VDM (certains diront qu’elles portent bien son nom). Et c’est dans cette machine virtuelle qu’existe une faille.

La faille n’a rien de critique car elle requiert que l’utilisateur malveillant puisse accéder physiquement à la machine, et s’y connecter en utilisant un compte déjà créé. Si tel est le cas, il peut alors exploiter la faille pour élever les droits de son compte jusqu’au niveau administrateur. On connait la suite : il pourrait exécuter n’importe quelle application sur le système.

Les logiciels 16 bits sont devenus très rares aujourd’hui, bien que l’on puisse encore en trouver sur certaines vieilles machines ou en entreprise. Il faut de plus préciser que seules les versions 32 bits de Windows sont touchées : aucune version 64 bits ne contient la machine virtuelle incriminée.

Dans son bulletin d’informations, Microsoft recommande de désactiver la NTVDM si l’on ne s’en sert pas. Pour ce faire, suivez les étapes suivantes :

  • Appuyer sur la touche Windows et R pour ouvrir le panneau d’exécution de commande
  • Écrivez « gpedit.msc » puis validez
  • Dans la console qui s’est ouverte, ouvrez l’arborescence « Configuration ordinateur »
  • Ouvrez « Modèles d’administration » puis « Composants Windows »
  • Cliquez sur « Compatibilité des applications 16 bits »
  • Dans la zone de droite, double-cliquez sur « Empêcher l’accès aux applications 16 bits »
  • Dans la fenêtre qui est apparue, cliquez simplement sur « Activer » puis validez

windows console gestion composants windows console gestion composants

Si votre version de Windows ne dispose pas d'un éditeur de stratégie de groupes, il est possible de modifier la base de registre. L'utilisateur doit aller créer une clé DWORD dans \HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Policies\Microsoft\Windows\AppCompat. Elle doit s'intituler « VDMDisallowed » et avoir une valeur de « 1 ».

Rédigée par Vincent Hermann

Source PC INPact

Posté par seblinux89 à 20:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mercredi 28 octobre 2009

Joyeux anniversaire a Bill Gates

400px_Bill_Gates_au_Medef

Posté par seblinux89 à 20:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 24 octobre 2009

Windows 7 ? Même Linus Torvalds en est content

Windows 7 est officiellement sur le marché depuis hier, beaucoup semblent contents, d’autres sont plus réservés. Devant le Japan Linux Symposium, Microsoft a monté un stand pour vendre un maximum de licences Windows 7. Un affrontement direct dont certains semblent clairement s’amuser :

linus torvalds win7

Eh oui, il s’agit bien de Linus Torvalds !

Source PC INpact

Posté par seblinux89 à 21:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,